JPMorgan-Les revenus du T3 affectés par le trading

le
0

* Le PNB inférieur aux attentes * Gain fiscal de $2,2 mds * Le titre en légère baisse en après-Bourse (BPA de $1,68, meilleur que prévu) 13 octobre (Reuters) - JPMorgan Chase & Co JPM.N a annoncé mardi un bénéfice net en hausse sensible au titre du troisième trimestre mais son produit net bancaire a reculé de 6,4% et trois de ses quatre grandes activités ont vu leurs profits reculer, conséquence des taux d'intérêt bas et des conditions difficiles pour le trading. La première banque américaine par les actifs, qui ouvre le bal des résultats du secteur pour le trimestre juillet-septembre, a réussi à augmenter son bénéfice net de 22,6% mais cela a été surtout dû à un gain fiscal et à de moindres coûts salariaux. Le résultat net attribuable aux actionnaires est ressorti à 6,27 milliards de dollars (5,51 milliards d'euros), soit 1,68 dollar par action, contre 5,13 milliards (1,35 dollar/action) un an plus tôt. Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,37 dollar mais il n'était pas clair dans l'immédiat si ces chiffres étaient directement comparables. Le résultat intègre un gain fiscal de 2,2 milliards de dollars. Le résultat du troisième trimestre 2014 comprenait des dépenses juridiques d'un milliard de dollars, qui avait amputé le bénéfice par action de 26 cents. JPMorgan, dont le titre baissait légèrement dans les transactions électroniques après la clôture de Wall Street, a fait état d'une baisse de ses profits dans ses activités de banque commerciale, de gestion d'actifs et de banque d'investissement. L'activité de banque de dépôt a été la seule à accroître son bénéfice net, de 4%. Le produit net bancaire a baissé de 6,4% à 23,54 milliards de dollars, alors que les analystes l'attendaient en moyenne à 23,69 milliards. Le revenu du courtage des obligations, de changes et de matières premières a chuté de 22,6% à 2,93 milliards de dollars. En tenant compte de la vente du négoce physique de matières premières et d'autres changements, la baisse est de 11%. "Nous avons ressenti l'impact d'un environnement mondial difficile et du bas niveau des taux d'intérêt dans nos activités de banque de gros, alors que la banque de dépôt a bénéficié de tendances favorables et d'une amélioration de la qualité du crédit", écrit le directeur général Jamie Dimon dans le communiqué de résultats. Les provisions pour pertes sur crédits ont baissé de 10% à 682 millions de dollars et les coûts salariaux ont été réduits de 6,5% à 7,32 milliards de dollars. Avant les résultats, le titre JPMorgan avait clôturé en repli de 0,28% à 61,55 dollars à Wall Street. (Sweta Singh à Bangalore et David Henry à New York, Véronique Tison pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant