JPMorgan fait l'objet d'une enquête dans le dossier Monte Paschi

le
0

SIENNE/MILAN (Reuters) - Les procureurs italiens chargés d'enquêter sur les conditions du rachat de la banque Antonveneta par Banca Monte dei Paschi di Siena s'intéressent au rôle de JP Morgan en raison d'un crime qu'aurait commis un de employés de la banque américaine, selon un document juridique.

Selon ce texte, que Reuters a pu consulter, un salarié non identifié de JP Morgan aurait contrecarré le travail des autorités de régulation italiennes dans le cadre de l'émission d'un instrument financier hybride utilisé qui a participé au rachat d'Antonveneta par Monte Paschi.

JP Morgan s'est défendu de tout agissement contraire à la loi.

"Nous sommes persuadés que JP Morgan et ses employés ont agi conformément à la loi en toute circonstance", souligne la banque dans un communiqué.

Banca Monte Dei Paschi di Siena, la troisième banque italienne, s'est retrouvé au début de l'année au centre d'un scandale financier et judiciaire liée à la découverte de plusieurs opérations opaques liées au rachat en 2007 de sa concurrente Banca Antonveneta et qui se sont soldées par de lourdes pertes.

Silvia Ognibene et Silvia Aloisi, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant