JPMorgan bat le consensus avec l'amélioration des marchés

le , mis à jour à 13:41
0
BAISSE DU BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE JPMORGAN
BAISSE DU BÉNÉFICE TRIMESTRIEL DE JPMORGAN

(Reuters) - JPMorgan Chase & Co, la première banque américaine par les actifs, a publié jeudi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, fruit d'un strict contrôle des coûts, de la croissance des prêts et du rebond des marchés de capitaux.

Le groupe bancaire a réalisé sur le trimestre avril-juin un bénéfice net de 6,20 milliards de dollars (5,59 milliards d'euros) contre 6,29 milliards un an plus tôt sur la même période, un recul qui s'explique par une augmentation des provisions.

Son bénéfice par action (BPA) ressort toutefois en hausse à 1,55 dollar contre 1,54 dollar à données comparables il y a un an, dépassant largement le consensus Thomson Reuters I/B/E/S des estimations d'analystes, qui le donnait à 1,43 dollar.

JPMorgan est la première grande banque américaine à publier ses résultats du deuxième trimestre, une période marquée entre autres par le référendum britannique du 23 juin sur l'Union européenne.

Le scrutin, remporté par les partisans de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, a remis en doute la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis à brève échéance, ce qui implique que les marges engrangées par les banques dans leurs activités de crédit vont rester faibles.

Il a aussi soulevé des interrogations sur le temps et les ressources que les grandes banques internationales devront consacrer à l'adaptation de leur présence européenne au futur nouveau statut de Londres.

L'ACTION MONTE EN AVANT-BOURSE

Peu après le référendum, JPMorgan a déclaré qu'il envisageait de modifier son organisation en Europe, ce qui pourrait le conduire à déplacer une partie de ses 16.000 salariés basés au Royaume-Uni.

Le communiqué de résultats publié jeudi n'inclut aucun détail sur la stratégie "post-Brexit".

Au deuxième trimestre, le produit net bancaire total de la banque a progressé de 2,8% à 25,21 milliards de dollars et les revenus des activités de taux fixes, la division la plus volatile du groupe, ont bondi de 35% à 3,96 milliards.

Le revenu net d'intérêts a augmenté de 6% à 11,7 milliards de dollars tandis que les dépenses hors intérêts étaient réduites de 5,9% à 13,64 milliards.

Les provisions pour créances douteuses affichent quant à elles un bond de 50%, à 1,4 milliard de dollars.

Le revenu de la banque d'investissement a reculé de 15% sur le trimestre, à 1,49 milliard de dollars.

L'action JPMorgan prenait 1,88% en avant-Bourse après les résultats, à 64,35 dollars, et plusieurs autres valeurs bancaires américaines étaient en hausse. A la clôture de mercredi, le titre JPMorgan accusait un repli de 4,3% depuis le début de l'année.

Wells Fargo & Co et Citigroup, respectivement troisième et quatrième banques des Etats-Unis, doivent publier leurs comptes vendredi.

(Sweta Singh à Bangalore; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant