JPMorgan AM sur l'impact du résultat du référendum britannique sur les obligations

le
0

(AOF) - Dans son point de stratégie hebdomadaire, JPMorgan Asset Management s’interroge sur l’impact du résultat du référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne sur les différentes classes d’actifs, dont les obligations. Selon le gestionnaire d’actifs, celui-ci est difficile à évaluer car il est influencé par de multiples facteurs.

En premier lieu, l'appétit insatiable des banques centrales de la planète pour le rachat d'obligations n'est pas près de se terminer. En second lieu, les gilts (obligations souveraines britanniques) sont sensibles aux perspectives économiques intérieures, qui pourraient s'assombrir dans le cas d'un vote de sortie de l'Union européenne, ce qui leur apporterait un soutien supplémentaire (les investisseurs réduisant leur risque en passant des actions aux obligations). En troisième lieu, le risque que la Banque d'Angleterre relance son programme d'assouplissement quantitatif pèse également sur les rendements.

Mais pour financer son déficit, la Grande-Bretagne est de plus en plus dépendante des acheteurs étrangers de gilts, qui représentent une grande partie de la demande depuis la crise financière. Les investisseurs étrangers détiennent désormais 25 % des encours de gilts ; s'ils s'empressaient de les vendre après un vote de sortie, les rendements pourraient remonter.

Dans le cas d'un vote de sortie, JPMorgan AM prévoit qu'en fin de compte, la rotation intérieure des actions vers les obligations devrait compenser les cessions étrangères de gilts, ce qui signifie que les rendements ne devraient pas enregistrer de forte hausse.

Si le vote en faveur du maintien domine, toute hausse de soulagement "pro-risque" pourrait entraîner une légère remontée du rendement des gilts, mais les forces mondiales qui poussent les rendements à la baisse sur tout le marché des obligations souveraines passeraient rapidement à l'action sur ce segment.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant