«Journée morte» dans une école du Pas-de-Calais

le
0
Suite à des violences répétées dans une école primaire, les parents ont décidé de protester en n'envoyant pas leurs enfants à l'école. Dans leur viseur, deux enfants de 10 et 11 ans qui enchaînent les actes de violence.

Ce mardi 25 juin, c'était «journée morte» à l'école primaire Jules Ferry de Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais). Seuls 30 élèves se sont rendus en classe, sur les 113 inscrits. Une nouvelle grève des instituteurs? Ils étaient également tous aux rendez-vous. «Aujourd'hui, c'est une grève des mamans», précise une habitante.

Excédées par le climat de violences qui règne depuis deux ans dans cette école, celles-ci ont décidé de se mobiliser en n'envoyant pas leurs enfants à l'école. «Pour dire non à la violence et non aux insultes», indique Sylvie Fauquembergue, présidente de la FCPE.

Deux enfants de 10 et 11 ans

Les faiseurs de troubles? Deux frères de 10 et 11 ans qui enchaîneraient depuis deux ans insultes, coups de poings,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant