Journée islam des Républicains : le CFCM finalement présent en ordre dispersé

le , mis à jour à 20:50
1
Journée islam des Républicains : le CFCM finalement présent en ordre dispersé
Journée islam des Républicains : le CFCM finalement présent en ordre dispersé

La journée de travail que les Républicains (ex-UMP) consacrent aujourd'hui à l'Islam ne fait pas grincer des dents qu'en interne. Ce débat à huis clos, pour plus de discrétion, divise aussi le CFCM, l'instance censée représenter les musulmans de France depuis 2003. Alors que le Conseil français du culte musulman avait appelé à boycotter ce moment, quatre de ses représentants ont finalement accepté l'invitation de Nicolas Sarkozy rue de Vaugirard (Paris XVe).

Parmi les quatre membres du bureau exécutif du CFCM présents figure même son président à compter du 30 juin Anouar Kbibech. « Le futur président du CFCM commence bien sa présidence, par une trahison », a commenté le trésorier et futur secrétaire général de l'instance, Abdallah Zekri, exprimant « colère et dégoût » devant la « lâcheté de certains membres ».

Une rencontre entre Dalil Boubakeur et Nicolas Sarkozy

Le président sortant du CFCM, le recteur de la grande mosquée de Paris Dalil Boubakeur, est également apparu au siège des Républicains pour « saluer Nicolas Sarkozy au nom de leur vieille amitié, m'a-t-il dit, mais il ne devait pas rester longtemps », a précisé avec embarras Abdallah Zekri, responsable de la grande mosquée de Paris et proche du recteur. La rencontre entre Dalil Boubakeur et Nicolas Sarkozy a été confirmée par le parti. Selon lui, « les invités ont subi des pressions de la part de Nicolas Sarkozy qui a dit à certains: Vous pensez que je ne serai pas là en 2017? »

« Je vais demander la tenue d'un conseil d'administration extraordinaire du CFCM pour mettre en minorité ces tristes individus qui ont trahi les Français de confession musulmane en participant à cette convention qui ne fait que confirmer la stigmatisation de l'islam », tempête Abdallah Zekri.

Pourquoi consacrer la première journée du travail d'un parti refondé et rebaptisé à l'islam ? « Il y a des tensions. Aujourd'hui, on voit bien que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR le jeudi 4 juin 2015 à 21:31

    Faut croire que l islame est importante en France un gros paquet de votent ou le premier problème de la France il va falloir qu ils le dissent quand même un début de projet pour notre avenir