Journée de trêve entre Aubry et Hollande

le
0
Alors que la Haute autorité de la primaire a dû intervenir pour recadrer les deux finalistes, la maire de Lille assure qu'elle fera la fête dès lundi avec son adversaire.

Veillée d'armes pour les socialistes. Après une semaine à couteaux tirés et à la veille d'un second tour incertain, François Hollande et Martine Aubry jouent l'apaisement et la carte du rassemblement. Vendredi, la Haute autorité avait sifflé la fin des hostilités : déplorant les tensions qui ont émaillé l'entre-deux tours de la primaire, l'instance, chargée du bon déroulement du scrutin, a demandé aux deux finalistes d'«éviter les pièges du dénigrement et l'inévitable enchaînement des polémiques». «Toute stigmatisation de l'un ou de l'autre revient à blesser une partie de l'électorat des primaires», a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Aubry promet une «3e mi-temps» festive

Face à ce recadrage en règle, Martine Aubry, qui n'a eu de cesse d'étriller son rival tout au long de la semaine, a assuré ce samedi qu'elle ferait «la fête» avec François Hollande «dès lundi». La maire de Lille a profité de la retransmission de la demi-finale du Mondial de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant