Jour J pour la survie de Spanghero

le
0
Le tribunal de commerce de Carcassonne décidera aujourd'hui s'il accorde la reprise de l'entreprise de viande Spanghero de Castelnaudary à son fondateur Laurent Spanghero et ses associés.

Le tribunal de commerce de Carcassonne décide ce vendredi s'il accorde la reprise de l'entreprise Spanghero à Laurent Spanghero et ses associés, qui restent seuls en lice à l'issue de l'audience qui s'est tenue mardi dernier. Dans le cas contraire, Spanghero, touchée par le scandale de la viande de cheval et qui emploie encore 230 salariés, sera définitivement liquidée et tous les salariés seront licenciés. L'offre de Delpeyrat et de la société Deveille, soutenue par des salariés n'a pas été jugée «recevable» en début de semaine, faute d'avoir obtenu un abandon de créance de la part des banques. Retour sur un scandale agroalimentaire majeur.

o Mi-janvier, les autorités sanitaires britanniques découvrent que des steaks hachés certifiés pur b½uf produits en I...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant