Jouets en juillet, voyages en novembre... À chaque mois ses bonnes affaires

le
0

Selon une étude Yougov pour le site de bons de réduction Ma Réduc, certains mois sont plus propices que d'autres aux promotions. Les soldes restent le moment que privilégient les Français pour acheter moins cher.

Pour faire des bonnes affaires, les Français privilégient les soldes. Selon une étude du site Ma Réduc, ils sont 64% à penser que c'est encore le meilleur moyen de faire de bonnes affaires. Les promotions ponctuelles, hors soldes, et les ventes privées ont également leurs faveurs pour réaliser des économies à l'achat. «Même si les soldes restent un événement marquant et fort pour la majorité des Français en termes de bonnes affaires, force est de constater qu'ils sont de plus en plus au fait des périodes de promotions proposées ponctuellement toute l'année en magasin mais aussi en ligne», constate Anne-Marie Schwab, directrice générale de Ma Réduc.

En effet, la multiplication des promotions, ventes flash et autres réductions a modifié le rapport des Français à l'argent, à tel point qu'ils n'ont désormais «plus aucune notion des prix», comme l'indiquait en début d'année Nathalie Damery, présidente de l'Observatoire société et consommation (ObSoCo). «Les Français ont aujourd'hui l'embarras du choix pour acheter un produit moins cher, rapportait-elle alors au Figaro. Grâce à certains modes de consommation, issus de l'économie collaborative, par exemple, chaque euro dépensé permet d'avoir plus.»

Les consommateurs ont également compris que certains mois sont plus propices que d'autres à l'achat. Selon les données d'une étude YouGov pour Ma Réduc, le mois de février est ainsi propice aux achats informatiques, avec des réductions moyennes de 38% sur les prix pratiqués habituellement, tandis que les produits culturels se négocient mieux en mars (-40%). Préférez le mois de juillet pour renouveler le stock de jouets de vos enfants (-37%), novembre pour réserver vos voyages (-30%) et décembre pour les articles de puériculture (-27%). Sans surprise, la rentrée scolaire et les fêtes de fin d'année sont à éviter si l'on veut bénéficier de prix attractifs...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant