Jouer la concurrence et réduire la note de chauffage

le
1
En moyenne, les ménages français dépensent près de 2 300 ? par an pour se chauffer. Et la facture ne cesse d'enfler. Avec Le Particulier

Dans un rapport remis en juillet 2012, le Sénat estime que l'électricité va augmenter de 49% d'ici 9 ans. Soit une hausse d'environ 4,5 % par an. Quant aux énergies combustibles dérivées du pétrole, leur cours augmente régulièrement, le prix du baril ayant été multiplié par quatre entre 2002 et 2012. Dans ce contexte, toutes les pistes pour réduire la facture sont bonnes à explorer

o Comment réduire efficacement la note?

Pour réaliser des économies sur votre chauffage, il est indispensable, outre d'améliorer l'isolation de votre logement, de faire jouer la concurrence entre les fournisseurs d'énergie. Si vous êtes chauffés au gaz ou à l'électricité, vous pouvez souscrire une offre auprès d'une dizaine de fournisseurs alternatifs, comme Direct Energie, Eni ou Lampiris, présents sur tout le territoire. Pour trouver la meilleure offre d'électricité ou de gaz disponible dans votre commune, consultez le site Internet www.energie-info.fr, développé par le médiateur de l'énergie et la Commission de régulation de l'énergie.

Si vous êtes chauffés au fioul domestique, vous avez tout intérêt à mettre en concurrence les distributeurs présents à l'échelon régional. Et vous pouvez suivre l'évolution des prix sur le site Fioulreduc. La démarche est plus compliquée sur le gaz propane. Pour changer de fournisseur, le client doit, au préalable, racheter la citerne. Ce que refusent souvent les propaniers. Saisie sur ce sujet par l'association UFC-Que Choisir en novembre 2012, l'Autorité de la concurrence pourrait bientôt reconnaître le droit des clients à devenir propriétaires de leur citerne.

o Quelle économie peut-on réaliser?

Pour l'électricité, vous pourrez bénéficier auprès des concurrents d'EDF de réductions de l'ordre de 4 à 5% par rapport au tarif bleu réglementé du fournisseur historique. Un ménage consommant 8500 kWh/an va ainsi gagner 50¤ sur sa facture en souscrivant une offre chez Proxelia. La concurrence est toutefois plus forte sur le marché du gaz, où la réduction peut atteindre 10%, chez Lamperis. De quoi espérer 150¤ d'économie annuelle. Attention à bien distinguer entre les offres indexées sur les prix réglementés et les offres à prix fixe. Avec les premières, vous subirez les hausses régulières annoncées par l'État. Quant aux offres à prix fixe, elles permettent de bloquer son tarif pendant une durée de un ou deux ans. Sur le fioul ou le propane, les écarts tarifaires entre les différents fournisseurs peuvent atteindre 5 à 30%, selon les régions.

o A quel moment peut-on changer de fournisseur?

À tout moment. Les marchés du gaz et de l'électricité sont libres depuis le 1er juillet 2007. Et les usagers peuvent souscrire une offre auprès d'un fournisseur alternatif et revenir ensuite au tarif réglementé sans restriction (loi du n° 2010-607 du 7 juin 2010). Il n'existe ainsi aucune période d'engagement ni délai ou formalité pour résilier son contrat avec son fournisseur. Il ne pourra pas, non plus, vous réclamer de frais de résiliation. Bien entendu, vous n'aurez aucune coupure d'énergie pendant la transition, le gestionnaire de réseau (ERDF pour l'électricité, GRDF pour le gaz) pilotant la transition entre l'ancien et le nouveau fournisseur. Pour les clients chauffés au fioul, la donne est encore plus simple. N'étant lié par aucun contrat de distribution, vous avez tout loisir de choisir, au moment où vous avez besoin de faire le plein de votre cuve, le fournisseur pratiquant le tarif le plus compétitif. En revanche, si vous avez une citerne au propane, il faudra, cette fois, attendre la fin du contrat pour tenter de passer à la concurrence.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titi18 le lundi 25 mar 2013 à 01:27

    Faire jouer la concurrence, cela ne va pas chercher loin. C'est plus judicieux d'un logement d'évaluer le coûts de la rénovation pour réduire la déperdition énergétique à 50 kw/h/m2/an pour faire baisser le coût de l'aquisition. Pour ma part j'ai une maison hautement isolé sur plancher chauffant de 220M2 je dépense au total un peu plus de 600€ en région parisienne.