Joué-lès-Tours : le gendarme en examen

le
0
Le militaire, dont la camionnette a percuté lundi un groupe d'enfants, tuant une petite fille, roulait à une vitesse normale. Il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Les causes de l'accident restent encore inexpliquées. Avec une vidéo iTélé.

Le gendarme qui a percuté lundi avec une camionnette un groupe d'enfants près de Tours (Indre-et-Loire), tuant une enfant de 10 ans (et non 8 comme annoncé par erreur dans un premier temps), a été mis en examen mardi pour homicide involontaire et blessures involontaires, selon le procureur de la République de Tours, Philippe Varin. Après sa garde à vue, le gendarme a été libéré sous «contrôle judiciaire». Le parquet n'avait pas requis son placement en détention. Le militaire encourt une peine maximale de cinq ans de prison ferme pour l'homicide involontaire.

L'accident a eu lieu lundi vers 15 heures à la sortie du rond-point de la Gitonnière à Joué-lès-Tours, une commune située au sud de Tours. Le fourgon banalisé de la gendarmerie, qui ramenait du matériel prêté pour le G8 de Deauville, a heurté un groupe de 23 écoliers d'un établissement du quartier et leur accompagnateur. Les enfants marchaient sur le trottoir pour se rendre dans un gymnase lorsque la co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant