Joue-la comme Payet

le
0
Joue-la comme Payet
Joue-la comme Payet

Cette saison, Dimitri Payet enchaîne les buts sur coup franc comme des perles, que ce soit avec West Ham ou avec l'équipe de France. Le fruit d'un travail… pas si acharné.

30 mai 2016, premier match de préparation de la France avant son Euro 2016. On joue la dernière minute du temps réglementaire et Jean-Eric Choupo-Mouting vient d'égaliser pour le Cameroun. Le score est de 2-2. Les Bleus hérite d'un coup franc bien placé aux 25 mètres, légèrement excentré sur la droite. Dimitri Payet, artificier en chef depuis son chef-d'œuvre contre la Russie, s'empare du ballon et le place de la manière la plus propre possible. Un coup de sifflet, quelques pas d'élan et voilà le joueur de West Ham qui expédie le ballon dans la lucarne opposée. Imparable.

Youtube

Sur 24 tentatives cette saison sur coup de pied arrêté direct, Dimitri Payet en a inscrit six, soit un taux de réussite impressionnant de 25%. À titre de comparaison, la moyenne pour les autres joueurs en Europe est de 5%, selon Opta. Les chiffres parlent d'eux-mêmes.

Sans forcer


Même si c'est la première fois qu'il atteint une telle efficacité, le Réunionnais a toujours été adroit dans l'exercice.
« Le jeudi à l'entraînement, on travaillait tous sur les coups de pied arrêtés. Et je peux vous dire que Dimitri faisait partie de ceux qui en mettaient le plus au fond. »Laurent Battles
"Le jeudi à l'entraînement, on travaillait tous sur les coups de pied arrêtés. Et je peux vous dire que Dimitri faisait partie de ceux qui en mettaient le plus au fond", se rappelle Laurent Batlles, qui l'a côtoyé à Saint-Étienne. "Mais surtout, déjà, il savait le reproduire en match, notamment dans les matchs importants", précise le membre du staff de l'ASSE. Par exemple, le 25 septembre 2010, lors du 100e derby contre l'Olympique lyonnais, il offre la victoire 1-0 aux siens en inscrivant un coup franc parfait en pleine lucarne, à un quart d'heure du terme. Et les Stéphanois battent l'OL pour la première fois depuis 1994.

Youtube

Pourtant, Payet est loin d'être un bourreau de travail dans le domaine, comme doivent…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant