Jospin de retour grâce à Hollande

le
1
L'ancien premier ministre va présider une commission sur la rénovation de la vie politique.

Finis les cadeaux. À la rencontre des artistes du off à Avignon, dimanche, François Hollande a le scrupule malicieux. On lui offre un sac du festival, il vérifie son contenu: un tee-shirt, un stylo. Ça va. «Je pars avec», sourit-il. «Nous faisons attention aux cadeaux que nous recevons, précise-t-il sur le même ton. Il y a des règles éthiques.»

Désormais les membres du gouvernement n'ont pas le droit de conserver des présents d'une valeur de plus de 150 euros. François Hollande avait promis une réforme de la vie démocratique et l'exemplarité en politique. Le chantier est lancé et c'est Lionel Jospin qui y veillera. Lundi matin, l'ancien premier ministre était reçu à l'Élysée.

C'est le retour du sage, de l'«austère qui se marre». Dans le panthéon socialiste, Lionel Jospin a pris la place de la figure morale. Samedi le chef de l'État vantait ses vertus: «un homme incontestable pour son intégrité», à qui il a confié la présidence de la commission char

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • razibus1 le mardi 17 juil 2012 à 14:45

    Hollande a renvoyé l'ascenseur à Jopspin car c'est celui-ci qui lui a mis le pied à l'étrierconcernant la direction du PS. De toute façon, comme disait Clémenceau, lorsque vous voulez enterrer quelquechose, vous créez une " commission "