Josiane Le Couviour, «jamais méchante»

le
0
PORTRAIT- La cour d'assises s'est penchée sur le profil de la belle-fille d'Anne-Marie Le Couviour assassinée en 2009.

Est-ce à cela que ressemble une diabolique du Morbihan? Josiane Le Couviour, née Sidaner, est accusée d'avoir commandité l'assassinat de sa belle-mère, Anne-Marie Le Couviour, en avril 2009. Trois hommes sont assis à ses côtés dans le box de la cour d'assises d'appel, à Rennes. En première instance, les quatre ont été condamnés mais pas pour assassinat: les jurés de Vannes ont estimé qu'il s'agissait d'un cambriolage ayant mal tourné, de coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner - la version initiale de Josiane Sidaner, celle que les autres finiront par adopter.

Condamnée, en juin 2012, à quinze ans de réclusion criminelle, elle a troqué sa coupe à la garçonne contre un sage petit carré qui lui donne l'allure d'une prof d'anglais BCBG. Avec son veston en lin sombre et sa chemise claire, elle ne paraît pas ses 63 ans. On...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant