José Mourinho prend la porte

le
0
José Mourinho prend la porte
José Mourinho prend la porte

C'est désormais officiel, José Mourinho, le manager portugais de Chelsea, a été démis de ses fonctions ce jeudi. Et ceci malgré un contrat qui courait jusqu'en juin 2019 avec les Blues. Une information qui vient d'être officialisée par le club londonien.

Malgré un contrat qui courait jusqu’en juin 2019, José Mourinho (52 ans), le manager de Chelsea, a été informé ce jeudi de la fin de sa mission. Une décision qui intervient après la nouvelle défaite concédée lundi dernier contre la surprenante équipe de Leicester City (2-1, 16eme journée de Premier League). Alors que les coéquipiers de John Terry pointent à une improbable seizième place au classement (avec vingt longueurs de retard sur les Foxes…), les Blues ont décidé de lâcher le Special One, qui avait effectué son grand retour à Stamford Bridge en juin 2013.

Hiddink en pole 

Pour succéder à l’ancien coach du FC Porto ou encore du Real Madrid, l’écurie de Roman Abramovitch aurait notamment ciblé Carlo Ancelotti, Brendan Rodgers, Juande Ramos et surtout Guus Hiddink (*) qui pourrait se voir confier un rôle d’intérimaire jusqu’à la fin de la saison. Josep Guardiola ou encore Diego Simeone étant eux ciblés sur le long terme (pareil pour Roberto Mancini qui dispose d’une clause libératoire fixée aux alentours de seize millions d’euros). Visiblement lâché par ses joueurs (et après le conflit qui l’a notamment opposé à Eva Carneiro), le Portugais est donc écarté pour la deuxième fois par l’écurie londonienne. Et ceci en dépit du doublé Premier League – League Cup réalisé lors du dernier exercice.

Quel avenir pour le Special One ?

Certains médias anglais évoquent une indemnité de licenciement estimée à cinquante millions d’euros, un accord a visiblement été trouvé entre 10 et 15 M€. Alors que les partenaires d’Eden Hazard ont rendez-vous en huitièmes de finale de la Ligue des Champions avec le Paris Saint-Germain, son successeur aura du pain sur la planche pour relancer la machine. Idem concernant Jorge Mendes, son conseiller, qui va se creuser les méninges pour lui trouver un nouveau challenge à celui qui présente sur cette première partie de saison le pire bilan de sa carrière. Après avoir relancé les dirigeants parisiens l’été dernier, l’agent portugais pourrait aussi retenter sa chance du côté de Manchester United. Le tout sans oublier la Seleção.

(*) : Présenté comme le favori, le Néerlandais pourrait effectuer un nouveau dépannage après celui de 2009. Proche de Roman Abramovitch, Guus Hiddink constitue une solution de facilité. Comme Avram Grant et Roberto Di Matteo avant lui.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant