José Bové condamné pour fauchage de maïs OGM

le
0

BORDEAUX (Reuters) - José Bové et deux autres faucheurs volontaires ont été condamnés par la cour d'appel de Poitiers jeudi à des amendes pour le fauchage de deux champs d'essais de maïs OGM de la firme Monsanto dans la Vienne en août 2008.

Le député européen d'Europe Ecologie-Les Verts a été condamné à 200 "jours-amende" à six euros par jour, a-t-on appris de source judiciaire. La cour a également condamné les prévenus à indemniser Monsanto à hauteur de 132.702 euros, somme assortie de 3.000 euros au titre du préjudice moral.

Tous avaient été relaxés en première instance par le tribunal correctionnel de Poitiers.

Cette décision intervient alors que le moratoire de la France sur les cultures OGM mis en place depuis février 2008 a été invalidé par la Cour européenne de justice et le Conseil d'Etat. Le gouvernement a annoncé sa volonté d'instaurer un nouveau moratoire avant la fin du mois.

Claude Canellas, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant