José Anigo craint une démobilisation

le
0
José Anigo craint une démobilisation
José Anigo craint une démobilisation

José Anigo, la défaite face à Nice est-elle digérée ou en parlez-vous encore ?Non, on est passé à autre chose, il vaut mieux d'ailleurs. Nous avons commencé à préparer le prochain match dès lundi. On ne peut pas rester figé sur une mauvaise performance, on était évidemment déçu mais là on est focalisé sur le match face à Reims. Avec les résultats qui ont suivi, les victoires de Lille et de Lyon, pensez-vous que l'OM doit faire une croix sur le podium ?Le week-end n'a pas été bon pour nous. D'abord parce que nous avons perdu mais aussi parce que les autres ont gagné. On pourrait se consoler avec la défaite de St-Etienne à Lorient mais ce n'est pas suffisant. C'est évidemment une très mauvaise affaire pour nous sur le plan comptable. On avait rattrapé pas mal de points, aujourd'hui on les a reperdus. On est toujours dans cette bataille mais ce sera très difficile. Il reste 30 points à prendre, on fera les comptes en fin de saison car c'est dur de le faire à chaque journée. Reims est un concurrent direct. Peut-on parler de match couperet ?Choisissez les termes que vous voulez. Pour moi, c'est un match à trois points comme l'étaient ceux de Paris ou de Nice. Il faut prendre nos points, tout donner. Nous tentons de rattraper les équipes devant nous donc il faudra récupérer les points partout.

« Notre objectif est de finir le plus haut possible »

Avez-vous peur que la saison se termine en roue libre ?J'aimerais vous dire non. Ce qui serait pour nous le plus embêtant serait de finir dans le ventre mou du championnat. Notre objectif est de finir le plus haut possible. Après, si on ne peut pas finir troisième, essayons de finir dans les places européennes. Si on n'y arrive pas, on aura fait une saison blanche? Mais nous avons l'équipe pour accrocher quelque chose.Le fait que l'OM cherche un nouvel entraîneur est-il quelque chose de gênant pour vous ?Je ne vois pas en quoi ce serait quelque chose de gênant. Aujourd'hui tout le monde spécule. Je crois que le président a clairement dit qu'il avait choisi son entraîneur. Le groupe est professionnel. Dans dix matchs, ils passeront à autre chose et prépareront la saison prochaine. Il était clairement annoncé quand j'ai pris mes fonctions que ce serait pour quatre mois et qu'il y aurait un autre entraîneur à l'issue de cette période. Pensez-vous qu'il faille officialiser sa venue au plus vite pour mettre fin aux rumeurs ?Non, le club officialisera la venue du nouvel entraîneur en fin de saison, c'est normal. Ce qui est certain, c'est que moi j'arrêterai.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant