Jordanie : l'aide humanitaire, nouveau champ d'action d'organisations salafistes

le
0

Ils sont plus d'un demi-million de réfugiés syriens en Jordanie depuis le début de la guerre, la plupart en situation d'extrême pauvreté. Pour eux, les célébrations de l'Aïd risquent d'être ternes, d'autant que l'aide des ONG chapeautées par l'ONU commence à se tarir, faute d'argent. Un vide que s'empressent de combler des organisations salafistes financées par des monarchies du Golfe. Sous couvert d'aide humanitaire, certaines en profitent pour faire du prosélytisme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant