Jonathan Wisniewski impatient de jouer contre les Harlequins

le
0

Vendredi, Grenoble se rend à Londres pour affronter les Harlequins en demi-finale de la Challenge Cup. Jonathan Wisniewski, ouvreur du club isérois, trouve ce match particulièrement excitant. Le joueur de 30 ans l’assure, les Grenoblois ont opté pour la récupération afin de préparer ce rendez-vous.

Grenoble peut écrire une nouvelle page. Vendredi (20h45) le club isérois jouera la première demi-finale de son histoire sur le plan européen. Avant de jouer cette rencontre, l’impatience est présente dans l’esprit de Jonathan Wisniewski : « Se retrouver comme ça dans une phase finale, c’est ultra excitant. En plus, on va jouer une super équipe, avec de nombreux internationaux ». Comme il le dit à nos confrères de XV Mondial, la préparation a été assez calme cette semaine. « On fait beaucoup de récupération, de la vidéo. On ne va pas passer beaucoup de temps sur le terrain, ça fait dix mois qu’on travaille ensemble, on connaît nos systèmes, nos points forts, nos points faibles, a résumé l’ouvreur grenoblois. C’est surtout du détail, du réglage, de la fraîcheur mentale et physique. La clé, elle est là ». En cas de victoire, les joueurs grenoblois offriraient un joli cadeau à leur supporter : une finale à Lyon, à seulement 100 km de Grenoble. « Cette ville n’attend qu’une chose : s’enflammer à nouveau », a-t-il ajouté.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant