Jonathan Santos : "J'aimerais que CR7 tombe sur cette vidéo"

le
0
Jonathan Santos : "J'aimerais que CR7 tombe sur cette vidéo"
Jonathan Santos : "J'aimerais que CR7 tombe sur cette vidéo"

Depuis dimanche, il affole la toile et connaît son quart d'heure warholien. La raison ? Au lieu de dire "oui" le jour de son mariage, Jonathan a préféré crier comme Cristiano Ronaldo. À défaut de Ballon d'or, il a bien mérité son interview.

Salut Jonathan. Alors c'est toi l'homme qui a ringardisé Cristiano Ronaldo lors de son mariage Pas forcément, ringardisé, c'est un peu négatif ! Moi, je l'ai fait car c'est mon idole
Comment on décide de lâcher une telle bombe le jour J ? À la base, c'est un délire entre potes. Ils ne pensaient pas que j'étais capable de le faire
Raconte-nous un peu le processus Quand Cristiano a recu le Ballon d'or pour la troisième fois, j'étais l'homme le plus heureux du monde. Derrière, j'ai commencé à imiter son cri un peu partout, à maintes et maintes reprises (rires). Surtout avec mes amis du foot Et pas seulement quand je marquais un but. Il suffisait d'un rien, je pouvais le lâcher sur tout et n'importe quoi. Suffisait qu'un pote à moi se fasse vanner et hop, je le plaçais.
Tranquille Oui bon, je ne l'ai pas fait 50 000 fois non plus. Mais c'est vrai qu'à force, mes amis m'ont suggéré de le faire pour mon mariage à la place du "oui". Au début, j'ai aimé l'idée, mais j'avais conscience que c'était un truc de fou. J'étais encore loin de penser que j'allais le faire.
Qu'est-ce qui t'a finalement décidé ? Une semaine avant le mariage, je suis allé faire mon enterrement de vie de garçon à Barcelone. C'était un peu ironique, car je déteste cette ville, je suis à fond pour le Real Madrid, mais bon il faut avouer que c'est pas mal pour faire la fête. Derrière, forcément, j'avais des défis un peu cons à faire toute la journée. Par exemple, j'avais "Messi" marqué sur mon front à la plage, ou je me baladais dans les rues avec son maillot. Et puis surtout, je devais faire le cri de Ronaldo tout le temps dans la rue et dans les bars, pour énerver les gens.
Et ça marchait ? Franchement, j'en ai vu certains qui rageaient un peu, ils étaient assez irrités (rires).
Et alors ? Et alors, je ne sais plus, mais au détour d'une soirée, je me suis engagé à le faire le jour de mon mariage. Personne ne m'a cru ! Mais je me suis décidé, je voulais marquer le coup. Je ne…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant