Jonathan brigue officiellement un second mandat au Nigeria

le
0

(Actualisé avec déclarations) ABUJA, 11 novembre (Reuters) - Le président du Nigeria, Goodluck Jonathan, a officiellement annoncé mardi à Abuja qu'il briguerait un second mandat lors du scrutin présidentiel de février prochain. Elu il y a cinq ans, le chef de file du Parti démocratique du peuple (PDP) a déclaré à ses partisans réunis à Abuja qu'il poursuivrait la lutte contre les islamistes du mouvement Boko Haram. "Cela a recouvert notre nation d'un nuage obscur, mais nous remporterons à coup sûr cette guerre contre le terrorisme", a promis le président sortant, qui appartient à la communauté chrétienne du pays. Le président nigérian a également affirmé que les plus de 200 lycéennes enlevées à la mi-avril par le mouvement islamiste seraient libérées. Goodluck Jonathan a fait respecter au début de son meeting une minute de silence pour les victimes de l'attentat suicide qui a fait au moins 48 morts la veille dans une école du nord-est du pays. L'attaque a été attribuée à Boko Haram. (Felix Onuah; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant