Joly lie tout accord avec le PS à la sortie du nucléaire

le
0
La candidate EELV menace de ne pas participer à un gouvernement de gauche.

L'Union de la gauche, version 2012, a-t-elle déjà du plomb dans l'aile ? François Hollande tremble-t-il? Mardi, dans un entretien au journal Le Monde, Eva Joly a menacé. Menacé le candidat du Parti socialiste de ne pas participer à un gouvernement, en cas de victoire de la gauche, si ses conditions n'étaient pas prises en compte. Et lie tout accord avec le PS à l'acceptation d'«un calendrier de sortie du nucléaire, l'abandon de certains grands travaux devenus absurdes comme l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique» ou encore à «l'introduction de la proportionnelle» aux élections législatives.

Souscription

Problème: François Hollande propose une réduction de la part du nucléaire dans l'électricité de 75% à 50% dans un premier temps, quand les écolos exigent un calendrier «plus précis». Quant au projet d'aéroport, il est porté par Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes, un de ses principaux lieutenants.

Alors la candidate d'Europe Écologie-Les Ve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant