Johnny Depp vend son hameau et ses souvenirs français pour 23 millions

le
0

La star américaine met en vente sa vaste propriété située dans le village varois de Plan-de-la-Tour. La transaction inclut des meubles, tableaux et souvenirs de la vedette de Pirates des Caraïbes.

Après s’être séparé de sa compagne Vanessa Paradis, l’acteur américain Johnny Depp s’apprête à rompre un autre lien l’unissant à la France. Selon les informations de la presse américaine, le hameau que la star possède dans la commune de Plan-de-la-Tour (Var) est en vente pour 23 millions d’euros. Pour cette somme, l’heureux acheteur disposera d’une douzaine de bâtiments répartis sur 15 hectares.

Au programme, un vrai petit village à la française, avec sa place centrale, son église faisant office de maison d’invité, son restaurant avec sa cuisine professionnelle que Johnny Depp utilisait comme sa salle à manger tandis que le garage et la buanderie sont installés dans d’autres bâtiments du hameau. Parmi les curiosités de la propriété figure notamment un dressing installé dans un ancien confessionnal, à en croire le Wall Street Journal.

10 millions investis sur place

Au-delà d’un ensemble immobilier conséquent, les acquéreurs pourront sans doute s’intéresser aux souvenirs de l’acteur. Souhaitant visiblement tirer un trait sur une partie de son passé, Johnny Depp inclut au passage dans la vente ses meubles, tableaux, tableaux, livres, DVD et autres effets personnels restés sur place. La vedette américaine avait acheté ce hameau en 2001 «dans un état des plus rustiques», selon Alexander Kraft, président de Sotheby’s international realty France qui se charge de la vente.

Pas moins de 10 millions d’euros auraient été investis pour rénover cette propriété du début du XIXe siècle, qui avait été régulièrement occupée par le couple Depp-Paradis et leurs deux enfants. La maison principale s’étale sur 400 m² et offre 5 chambres, trois salles de bain et un studio d’artiste où Johnny Depp aimait venir peindre. L’ensemble comporte également deux piscines, une salle de sport et même un skate park avec son half pipe que l’acteur a fait construire pour son fils Jack-John. Cerise sur le gâteau, la cave à vin décorée par l’acteur lui-même comme le reste de la propriété multiplie, selon Alexander Kraft cité par le Wall Street Journal, les références au film Pirates des Caraïbes (os de pirates, foulards colorés...).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant