John Kerry ne veut pas être «spectateur d'un massacre» en Syrie

le
0
Le secrétaire d'Etat américain a plaidé mardi devant le Sénat pour une action militaire en Syrie afin de «protéger les valeurs et la sécurité nationale» des États-Unis.

«Ce n'est pas le moment d'être isolationniste dans un fauteuil. Ce n'est pas le moment d'être spectateur d'un massacre». John Kerry a soigneusement choisi ses mots, mardi, devant la commission des Affaires étrangères du Sénat. Le secrétaire d'État américain avait pour objectif de convaincre les parlementaires, qui se prononceront le 9 septembre, sur le bien fondé d'une action militaire en Syrie, alors qu'une majorité de la population américaine y est opposée.

«Ni notre pays, ni notre conscience ne peuvent se permettre de payer le prix du silence», a lancé John Kerry, qui s'est placé depuis deux semaines sur le terrain de la morale pour fustiger l'attaque chimique du 21 août attribué au régime syrien. Il a également indiqué qu'une intervention était nécessaire pour «protéger les valeurs et...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant