John Allen, l'autre général dans les filets de Jill Kelley

le
0
La femme par qui le scandale a éclaté a aussi échangé un nombre faramineux d'e-mails avec le successeur de Petraeus.

New York

Se bousculaient déjà sur scène un général quatre étoiles, une maîtresse aux airs de «James Bond girl» très possessive, un agent du FBI un peu trop zélé, une assistante sociale pulpeuse à l'origine du scandale... Et voici qu'un autre général fait irruption dans ce scénario qui hésite entre la comédie de m½urs et le roman d'espionnage.

Mardi, le Pentagone a annoncé que le général John Allen, successeur de David Petraeus à la tête des forces de l'Otan en Afghanistan, faisait l'objet d'une enquête après la découverte par le FBI d'une correspondance phénoménale - entre 20.000 et 30.000 pages Internet de documents - avec Jill Kelley, la femme par laquelle tout a commencé. L'amie «platonique» de David Petraeus est celle qui avait alerté le FBI l'été dernier après s'être sentie harcelée par la maîtresse de ce derni...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant