Johannes Müller (DWS Investments) : "Le Royaume-Uni pourrait perdre sa notation AAA"

le
0
Après la Grèce, les agences de notation vérifient la solidité des autres pays européens. A ce titre, le Royaume-Uni pourrait perdre sa notation AAA au cours de l'année selon Johannes Müller, responsable des obligations chez DWS Investments.

Comment le gérant obligataire que vous êtes réagissez par rapport à la situation grecque ? Quel est le degré de votre exposition à la dette de l'Etat hellène ?

Johannes Müller : La Grèce est incontestablement le sujet dominant sur les marchés obligataires, tant pour la dette souveraine, les obligations corporates et les devises. La situation grecque a déjà eu un impact sur l'ensemble du marché, et elle n'est surement pas un cas isolé. DWS Investments possède des obligations grecques dans certains fonds qui sont toutefois tout à fait capables d'assimiler quelques fluctuations en valorisation. De toute façon, ces positions sont couvertes par une bonne gestion des devises et des maturités.

Qu'attendez-vous du plan d'aide européen qui doit être validé ce week-end ? L'Allemagne doit-elle encore infléchir sa position ?

J.M : Le plan d'aide à la Grèce doit être défini ce week-end entre le FMI, l'UE et la Grèce. Une fois les trois parties d'accord sur le principe, un programme détaillé sera mis en oeuvre très rapidement. Nous aimerions voir la BCE fournir de la liquidité au marché et acheter des obligations des pays européens sous pression. Certains pays ont sous-estimé la situation de la Grèce depuis trop longtemps. Aujourd'hui, tout le monde en est conscient et réagit de manière rapide et sensée. S'ils avaient réagi plus tôt, cela aurait été moins coûteux pour tout le monde.

Après la Grèce, quel pays vous inquiète le plus ? La France peut-elle perdre sa note AAA ?

J.M : Il est évident que la Grèce n'est pas un cas isolé. Concernant la notation des pays, les agences de notation considéraient les pays européens comme insubmersibles. La Grèce a coulé, et maintenant les agences vérifient la solidité des autres pays européens. Il n'est pas impossible que le Royaume-Uni perde sa notation AAA au cours de l'année.

Propos recueillis par Julien Gautier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant