Jogging interdit au lycée, le rectorat donne raison aux jeunes

le
1
Le jogging a été (un temps) banni du lycée de Limay. Image d'illustration.
Le jogging a été (un temps) banni du lycée de Limay. Image d'illustration.

À quelques jours des vacances de la Toussaint, c'est une polémique vestimentaire qui agite le lycée Condorcet de Limay dans les Yvelines. La proviseur de l'établissement a décidé de modifier le règlement intérieur et établit un « dress code scolaire » : point de jogging en cours (hors heures de sport bien entendu). Au départ, la mesure ne devait concerner que les élèves des classes pro commerce (pour mieux les préparer au marché du travail). Mais face à la difficulté de faire la distinction à la grille du lycée, elle a été étendue à l'ensemble de l'établissement et inscrite au règlement intérieur, nous révèle un membre du personnel du lycée. Les élèves bravant l'interdit ont donc été sanctionnés d'heures de retenue, le mercredi après-midi ou le samedi matin.

Le rectorat demande la suspension des sanctions

La gronde a commencé à monter au fil des sanctions données. Les élèves et certains de leurs parents sont montés au créneau pour dénoncer une mesure « liberticide ». Bouchra En-Nadi, dont la fille a été sanctionnée, a écrit un courrier à la proviseur et au recteur pour critiquer ce règlement : « Mon enfant continuera à s'habiller à sa guise, sous réserve que sa tenue soit correcte et décente et sans aucun signe ostentatoire religieux », annonçait-elle au Parisien.

Et la colère semble avoir porté ses fruits...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a un mois

    pour une fois que c'était une bonne idée....mais non le système gangréné et des lobbies refait surface...