Joggeuse tuée à Nîmes : la police sur une piste

le
1
Le portrait-robot d'un homme a été réalisé grâce au témoignage d'un habitant, mais n'a pas été diffusé pour l'instant. Les policiers procèdent encore à des vérifications.

La piste d'un meurtrier se dessine dans l'enquête sur le meurtre d'une joggeuse jeudi à Nîmes. Le portrait-robot d'un suspect a été réalisé, sans être pour l'instant diffusé, a indiqué dimanche une source proche du dossier. Une avancée rendue possible grâce à l'enquête de voisinage et à l'appel à témoins lancé vendredi soir par les enquêteurs du SRPJ de Montpellier en charge du dossier. Mais les policiers souhaitent encore procéder à certaines vérifications sur la pertinence de cette piste avant de diffuser le portrait-robot, selon cette même source. Des contrôles qui pourraient prendre deux à trois jours.

Selon le site internet de La Dépêche du midi , c'est grâce au témoignage d'un marcheur que les policiers ont pu dresser ce premier portrait-robot. Le témoin leur a indiqué avo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le dimanche 27 jan 2013 à 18:13

    surement un Suedois ca pullule la bas