Joggeuse de Bouloc : garde à vue prolongée pour l'homme qui s'est rendu

le
0
Cet homme, qui s'est présenté de lui-même à la police, a donné des éléments sur le meurtre de Patricia Bouchon qui demandent à être vérifiés.

Sa mort est un mystère depuis dix-huit mois. Patricia Bouchon avait disparu le 14 février 2011 à Bouloc en Haute-Garonne, alors qu'elle était sortie faire son jogging matinal comme tous les jours. Son corps avait retrouvé six semaines plus tard à quelques kilomètres de chez elle. Samedi, un homme de 36 ans sans passé judiciaire s'est présenté spontanément dans une gendarmerie du Tarn pour s'accuser du meurtre de la mère de famille. Les gendarmes de la section de recherches de Midi-Pyrénées, dont une cellule travaille spécifiquement à l'affaire Bouchon, ont entendu le suspect à Vielmur-sur-Agout (Tarn), près de Castres, où il s'est présenté peu avant 11h00. En milieu d'après-midi, ils le plaçaient en garde à vue.

Cette dernière a été prolongée de 24 heures dimanche matin pour des raisons techniques. Le début officiel de la garde à vue est en effet situé au moment où l'homme est arrivé à la gendarmerie, et elle aurait donc du prendre fin dimanche matin,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant