«Joe le plombier» veut entrer au Congrès

le
0
Durant la présidentielle de 2008, Samuel Joseph Wurzelbacher était devenu célèbre en prenant à partie Barack Obama. Celui que les républicains ont érigé en symbole de l'Américain moyen a annoncé mardi sa candidature à la Chambre des Représentants.

Symbole improbable de la présidentielle américaine de 2008, il entre finalement dans l'arène politique. Samuel Joseph Wurzelbacher, alias «Joe le plombier», a annoncé mardi sa candidature au Congrès. «Joe» brigue, sous l'étiquette républicaine, un des sièges de l'Ohio à la Chambre des représentants, qui sera renouvelée en 2012. «Les grincheux disent qu'il a réussi à transformer son quart d'heure de gloire en une demi-heure. Mais c'est avant tout quelqu'un avec qui les citoyens peuvent s'identifier», s'est enthousiasmé le chef d'une section locale du parti républicain.

L'ascension de Wurzelbacher tient un peu du hasard. En octobre 2008, Barack Obama, candidat démocrate à la Maison-Blanche, fait du porte-à-porte dans l'Ohio. Wurzelbacher l'attaque sur ses réformes fiscales : vont-elles, en risquant d'augmenter les impôts, l'empêcher d'acheter l'entreprise de plomberie qu'il convoite ? Le candidat démocrate se défend et conclut par un «c'est toujours mieux d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant