Joe Biden veut poursuivre les efforts sur le nucléaire iranien

le
0

WASHINGTON, 6 décembre (Reuters) - Les chances de conclure un accord définitif sur le programme nucléaire iranien sont toujours faibles mais cela vaut la peine de poursuivre les efforts engagés, a déclaré samedi le vice-président américain Jo Biden. Lors d'un forum sur le Proche-Orient organisé par la Brookings Institution, un groupe de réflexion, Joe Biden s'est dit opposé à de nouvelles sanctions contre Téhéran "car ce n'est pas moment de prendre le risque d'une rupture (des discussions) alors que nous avons encore une chance de faire une percée". Le vice-président a d'ailleurs souligné que les sanctions actuelles imposées par les Etats-Unis et leurs alliés portaient leur fruits, ayant permis de peser sur le programme nucléaire de Téhéran et sur l'économie iranienne. Ces sanctions, a-t-il poursuivi, "nous donnent une chance de parvenir à un règlement pacifique, une maigre chance mais une chance quand même." Les négociations entre l'Iran et le groupe P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et l'Allemagne) ont échoué le mois dernier à Vienne mais les parties se sont donné sept mois supplémentaires pour tenter d'aboutir. "Nous ne laisserons pas l'Iran acquérir l'arme nucléaire, un point c'est tout", a insisté Joe Biden. (Bill Trott; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant