Jodie Foster, la rançon de la gloire

le
0
Jodie Foster a inauguré son étoile sur Hollywood Boulevard, le 4 mai 2016.
Jodie Foster a inauguré son étoile sur Hollywood Boulevard, le 4 mai 2016.

En 1976, Jodie Foster avait 13 ans et découvrait Cannes pour « Taxi Driver ». Quarante ans plus tard, elle y présente « Money Monster », un thriller qui pointe les dérives de la célébrité.

Elle ne peut s’empêcher de regarder Cannes 2016 dans le miroir de Cannes 1976. Il y a exactement quarante ans, Jodie Foster montait les marches pour Taxi Driver, de Martin Scorsese. Elle avait 13 ans, l’âge de son personnage, une prostituée cornaquée par Harvey Keitel et sortie de l’abîme par Robert De Niro. A 53 ans, c’est cette fois en tant que réalisatrice qu’elle participe au Festival. Elle y présente Money Monster (sortie le 12 mai), son quatrième film après Le Petit Homme (1991), Week-end en famille (1995) et Le Complexe du castor (2011).

Pour Jodie Foster, l’enjeu n’est pas seulement le temps qui passe, mais l’utilisation intelligente de ce temps. « Qu’ai-je fait de tout ce temps ? Etait-ce pour produire quelque chose de valable ? » C’est la question posée au personnage principal de Money Monster, incarné par George Clooney.

Un animateur de télévision, gourou de la finance, que les conseils, rarement judicieux, le goût pour la caricature, la vulgarité affichée à l’écran vont conduire à se retrouver pris en otage en direct par un spectateur ruiné après avoir suivi ses recommandations. « Le centre du film, estime la réalisatrice, n’est pas tant la crise financière de 2008 que le drame d’un individu pris en otage, en pleine crise spirituelle, quelqu’un qui ne sait plus qui il est, ce qu’il vaut. Et cette interrogation vaut autant pour lui que pour moi. »

Il y a quarante ans, à Cannes, Jodie Foster n’était presque rien. Elle était déjà apparue dans un autre film de ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant