JO: William Accambray, collé à la balle

le
0
WILLIAM ACCAMBRAY OFFRE LA VICTOIRE AUX EXPERTS AUX JO
WILLIAM ACCAMBRAY OFFRE LA VICTOIRE AUX EXPERTS AUX JO

par Chrystel Boulet-Euchin

LONDRES (Reuters) - "La balle ne voulait pas me lâcher, il y avait trop de colle": William Accambray a ainsi résumé son match contre l'Espagne au cours duquel il a offert la victoire à l'équipe de France de handball en quart de finale du tournoi olympique.

Les "Experts" se sont imposés 23-22 sur un ultime but du jeune joueur de Montpellier, le meilleur marqueur de la rencontre, qui a propulsé les Bleus en demi-finales des Jeux de Londres.

Et pourtant, nul ne pouvait prédire qu'il en arriverait là. Au départ, l'un des cadets des Bleus - 24 ans - faisait office de 15e homme, appelé en urgence pour pallier les éventuelles blessures.

Mais Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe championne du monde, avait une idée derrière la tête: le préserver pour la deuxième partie du tournoi et profiter de sa fraîcheur.

Un pari gagnant.

"Au début de la compétition, j'avais des boules au ventre en voyant les autres sur le terrain. Ce sont mes premiers Jeux et quand on m'a dit que j'allais jouer, je savais ce qu'on attendait de moi, je me suis lâché", a-t-il expliqué à Reuters.

"C'est mon premier match des Jeux et ce n'est pas le dernier, c'est génial. J'espère même qu'il y en aura encore deux", a ajouté en riant le joueur qui rêve déjà d'une finale, dimanche à Londres.

Il est également revenu sur son but providentiel inscrit à la dernière seconde, qui tenait à la fois du miracle et du coup de génie.

"Quand j'ai vu comment étaient placés les gars, j'ai fait le bon choix d'aller me placer dans l'intervalle. Niko (Nikola Karabatic) a shooté, le gardien repoussé, j'ai eu de la chance que la balle me revienne dessus et j'ai tiré."

Ses aînés, à commencer par Claude Onesta qui a dit savoir "ce qu'il pouvait apporter", l'ont aussitôt félicité. Comme un adoubement.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant