Jo-Wilfried Tsonga : " Il a été meilleur que moi "

le
0
Jo-Wilfried Tsonga : " Il a été meilleur que moi "
Jo-Wilfried Tsonga : " Il a été meilleur que moi "
Suite à sa défaite face à Stan Wawrinka en ouverture de la finale de la Coupe Davis, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas minimisé la différence de niveau avec le Suisse sur cette rencontre.

Jo-Wilfried Tsonga, quel est votre sentiment au sujet de votre niveau de jeu dans son ensemble lors de ce match ? Avez-vous pensé que Stan Wawrinka a joué davantage de matchs récemment et que cela l'a aidé à mieux gérer les moments critiques du match ?
Je ne sais pas. En ce qui me concerne, j'ai simplement joué mon match, mais ce n'était pas facile. Stan a été très bon aujourd'hui (vendredi). Il a fait un très bon match. Et voilà ! Il n'y a rien à dire. Il a été meilleur que moi aujourd'hui (vendredi), tout simplement. Il a pris les points et voilà ! C'est vrai que, cette saison, il a très bien joué. Il a joué davantage de matchs importants que moi cette année. Bien sûr, il a l'expérience, mais je joue dans cette compétition depuis un certain temps déjà et je suis aussi censé avoir de l'expérience. Je pense qu'aujourd'hui (vendredi), simplement il a été meilleur que moi !

Qu'avez-vous ressenti au moment de jouer devant le public le plus nombreux jamais vu en tennis ? C'était le record aujourd'hui !
C'était vraiment un bon sentiment. J'ai essayé d'en profiter mais, en même temps, je savais que c'était la finale de la Coupe Davis, et dans ce cas-là, on ne réfléchit pas trop à tout ça. On vient sur le court pour jouer son match et essayer de jouer son meilleur tennis. C'est super d'avoir tout ce public qui nous soutient, qui crie pour nous et qui aime le tennis. Mais enfin, pour l'instant, je suis encore sous le coup de la déception.

Vous avez dit que Wawrinka avait fait une très bonne saison, mais vous, vous attendiez-vous à que ce soit un match aussi dur ?
Oui, je m'attendais à ce que ce soit un match aussi dur. Ça fait déjà un petit moment que Stan joue très bien. S'il est numéro quatre mondial, ce n'est pas pour rien. Ces derniers temps, il a tout de même beaucoup progressé. Forcément, je m'attendais à un match compliqué. Maintenant, dans le tennis de haut niveau, il y a des écarts mais cela se joue aussi sur des petits détails. Aujourd'hui, entre guillemets, il a été meilleur que moi sur ces petits détails. Et à la fin, cela fait de gros écarts ! Aujourd'hui (vendredi), il n'y a pas grand-chose à dire. Je n'aurais pas pu faire énormément mieux. Évidemment, j'aurais pu avoir un pourcentage au service un peu plus élevé, j'aurais pu taper peut-être un peu plus fort, mais j'ai fait avec ce que j'avais aujourd'hui. Malheureusement, ce n'était pas assez.

« C'est aussi à nous d'aller chercher les supporters français »

Comment avez-vous trouvé l'ambiance ? Pouvait-on s'attendre à encore plus d'encouragement à certains moments ?
C'est un peu compliqué, c'est ce à quoi on s'attendait un peu. Finalement, sur la présentation des équipes, ils applaudissent plus Stan que nous. Ils applaudissent plus Roger que nous... Et finalement, on entend pratiquement plus les Suisses que les Français dans le stade. C'est un peu dur. Sur une balle où il y a un litige, sur laquelle Stan vient de dire que la balle était faute, alors qu'elle est bonne... Je vais juste regarder la marque, je me fais siffler dans mon propre pays ! Pas par les Français mais par les Suisses, et personne ne dit rien... Oui, ça c'est un peu énervant ! C'est énervant, mais c'est aussi à nous d'aller chercher les supporters français. On va aller les chercher par la qualité de notre jeu. Je n'ai pas réussi à le faire aujourd'hui, c'est peut-être aussi lié à cela. J'espère qu'après, sur les prochains matches, ça va tourner !

Vous parliez de petits détails qui ont fait la différence. Vous les mettriez où ces détails ? Il y en a qui reviennent en tête ? En fin de troisième, quand vous êtes à 0-30 sur le service de Stan, c'est à cela que vous pensiez ou pas du tout ?
Oui, c'est dans ces moments-là que la différence se fait. Dans le troisième set, je suis plutôt pas mal, surtout au début. Et puis, finalement, je me fais breaker. Je crois que je me suis un peu relâché, après avoir gagné le deuxième. Inconsciemment, j'ai été un peu moins agressif, j'en ai mis un peu moins... Ça lui a permis de revenir dans le match, d'être  nouveau agressif. Voilà ! Je pense qu'il y a forcément des moments dans le match, je ne l'ai pas encore revu, mais quand je vais le revoir, il y a forcément des choses que j'aurais pu faire un peu mieux.

« Tombé sur un gars qui était juste plus fort que moi »

Le sentiment qui prédomine, c'est de la frustration de ne pas être totalement rentré dans la finale comme vous le souhaitiez, ou juste que c'est un adversaire plus fort ?
Le sentiment, c'est d'être tombé sur un gars qui était juste plus fort que moi sur le moment. Je suis venu sur le terrain avec ce que j'avais aujourd'hui, j'ai donné ce que j'avais, tout ce que j'avais aujourd'hui, il se trouve que, voilà, ce n'était pas assez, ou plutôt, c'était moins que mon adversaire ! Je vais essayer de réitérer cela... J'espère que j'aurai l'occasion de le réitérer sur un autre match, et que cette fois-ci ce sera positif.

Ça fait 4 ans que vous attendez ce moment. On sait que Belgrade, cela vous a fait très, très mal. Finalement, est-ce cette attente qu'il fallait expulser aujourd'hui, cela n'a-t-il pas pesé un peu ?
Je ne sais pas. Honnêtement, c'est difficile d'avancer des choses comme celles-ci ! C'est compliqué, on n'en a aucune idée finalement ! Si ça se trouve, demain je jouerai peut-être le meilleur tennis de ma vie, et puis après-demain aussi... Ou peut-être que je ne jouerai pas du tout, et que finalement, je serai, personnellement passé à côté de ma finale. On n'en a aucune idée pour le moment. Je vous dirais ça à la fin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant