JO: Usain Bolt a réglé ses problèmes de mise en action

le
0
POUR CONSERVER SES TITRES OLYMPIQUES, USAIN BOLT ZAPPE LE DÉPART
POUR CONSERVER SES TITRES OLYMPIQUES, USAIN BOLT ZAPPE LE DÉPART

par Gene Cherry

LONDRES (Reuters) - Usain Bolt, la star mondiale de l'athlétisme qui tentera de conserver à Londres ses titres olympiques sur 100m, 200m et 4x100m, a expliqué jeudi à Reuters que la meilleure manière pour lui d'améliorer ses départs était tout simplement de ne pas s'en soucier.

Le recordman du monde des 100 et 200 mètres a toujours eu du mal à jaillir des starting-blocks et sa mise en action pèche, sans doute en raison de la morphologie particulière du Jamaïcain, dont les longues jambes et la silhouette déliée ont marqué une rupture dans la communauté des sprinteurs.

L'an dernier, aux championnats du monde de Daegu, en Corée du Sud, Bolt a été disqualifié pour faux départ. Le mois dernier, aux sélections jamaïcaines, ses difficultés à se mettre en action lui ont sans doute coûté la victoire tant sur 100m que sur 200m, où Yohan Blake, la nouvelle merveille du sprint jamaïcain tout en explosivité, s'est imposé.

"Plus je me focalisais sur ça, plus les choses empiraient", a expliqué Usain Bolt dans une interview accordée jeudi soir à Reuters. "Alors nous nous sommes assis, avec mon entraîneur. Il m'a dit d'arrêter de me préoccuper de mes départs et de simplement concourir. C'est le plan (pour les Jeux de Londres). Oublier le départ et courir au mieux."

Un temps gêné par une tendinite qui a handicapé sa préparation et l'a ralenti aux sélections jamaïcaines, Usain Bolt dit être remis et ajoute qu'il est passé en mode compétition, où seul le titre importe, et pas le record du monde qu'il détient (9"58 en 2009).

"Pour moi, tout ce qui compte, c'est la victoire. Je ne me soucie pas vraiment du record du monde pour le moment", dit-il.

Bolt l'affirme: s'il conserve à Londres les titres qu'il a conquis en 2008 à Pékin, il pourra se considérer comme une légende de son sport.

Comme tous les quatre ans, la finale olympique du 100m, le 5 août, sera l'un des grands moments des Jeux.

A Pékin, Bolt avait assommé la concurrence en 9"69, record du monde à la clef.

Cette année, avec la présence de l'Américain Tyson Gay, deuxième homme le plus rapide du monde (auteur cette saison d'une course en 9"86), des Jamaïcains Yohan Blake (9"75 cette saison, meilleure performance mondiale) et Asafa Powell (9"85) et de l'Américain Justin Gatlin, champion olympique à Athènes en 2004 (9"80 cette saison), le plateau s'annonce plus relevé et plus serré.

"Ça va être énorme", anticipe Usain Bolt, dont le 100m le plus rapide cette saison remonte à fin mai, à Rome, où il a couru en 9"76. "Je crois qu'il faut se rendre compte que ces gars ont vraiment rehaussé leur niveau." Mais il ajoute ne pas ressentir de pression particulière: "Si je me retrouve en tête, personne ne me dépassera. Ce n'est pas un excès de confiance. Je sais de quoi je suis capable."

Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant