JO: une skieuse de fond ukrainienne contrôlée positif

le
0

ROSA KHUTOR, Russie (Reuters) - La skieuse de fond ukrainienne Marina Lisogor a été contrôlée positive à un produit interdit, a annoncé samedi à Sotchi le Comité national olympique de l'Ukraine.

Un test a révélé que Marina Lisogor avait pris de la trimétazidine, qui figure sur la liste des produits dopants depuis le 1er janvier, a précisé le Comité.

La skieuse de fond a expliqué à la commission de discipline qu'elle avait pris un médicament appelée Preductal sans savoir qu'il contenait la substance interdite.

Marina Lisogor est la troisième athlète convaincue de dopage aux Jeux de Sotchi.

Les deux autres sont une Allemande, Evi Sachenbacher-Stehle passée au biathlon après avoir remporté deux médailles d'or en ski de fond à Salt Lake City (2002) et Vancouver 2010) et un bobeur italien, William Frullani.

Julien Pretot, Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant