JO: un haltérophile albanais exclu pour dopage

le
0
UN HALTÉROPHILE ALBANAIS EXCLU POUR DOPAGE
UN HALTÉROPHILE ALBANAIS EXCLU POUR DOPAGE

LONDRES (Reuters) - L'haltérophile albanais Hysen Pulaku est devenu le premier sportif exclu des Jeux olympiques de Londres après un contrôle positif à un stéroïde anabolisant, annonce samedi le Comité international olympique (CIO).

Le sportif de 19 ans engagé dans la catégorie des 77 kilos, a été contrôlé positif le 23 juillet au stanozolol, un produit dopant relativement bon marché et facile à détecter.

Il risque désormais une suspension de deux ans.

Son oncle, qui est aussi son entraîneur personnel, Sami Pulaku, a précisé que ni lui ni son protégé ne mettaient en doute les résultats. Les deux hommes ne comptent pas contester la décision du CIO.

"Bien sûr, c'est toujours une triste journée quand un tricheur est découvert", a déclaré Mark Adams, porte-parole du CIO. "J'espère que c'est le dernier."

Hysen Pulaku rejoint une cohorte d'athlètes exclus avant le début des Jeux.

Le Grec Dimitrios Chondrokoukis, champion du monde en salle de saut en hauteur cette année à Istanbul, avait été contrôlé positif au même stéroïde anabolisant, ce qui l'avait obligé à annoncer son retrait jeudi.

Depuis le début de la période olympique, le CIO a mené 1.001 contrôles, dont 715 tests urinaires, et 286 tests sanguins.

Cette campagne a fait plusieurs victimes, dont le lanceur de disque hongrois Zoltan Kovago et la coureuse marocaine Mariem Alaoui Selsouli, spécialiste du 1.500 mètres, tous les deux exclus avant même la cérémonie d'ouverture.

Neil maidment, Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant