JO: trois nouvelles blessées en ski extrême

le
4
ENCORE DES BLESSÉES À SOTCHI EN SKI EXTRÊME
ENCORE DES BLESSÉES À SOTCHI EN SKI EXTRÊME

par Nick Mulvenney

ROSA KHUTOR, Russie (Reuters) - Les civières ont refait leur apparition et trois skieuses de snowboard cross ont été blessées et hospitalisées dimanche sur la piste ou la skieuse de cross russe Maria Komissarova s'est brisé la colonne vertébrale samedi.

Ces nouveaux accidents se sont produits au moment où le comité olympique russe annonçait que Komissarova était dans un état grave mais stable après une opération qui a duré six heures.

La première à chuter dimanche sur la piste du Parc extrême de Rosa Khutor a été la Norvégienne Helene Olafsen qui est tombée sur le dos et une épaule après un saut. Elle semblait consciente lorsqu'elle a été évacuée sur un traîneau.

"Helene s'est déchiré le ligament antérieur croisé du genou gauche", a déclaré la médecin de l'équipe olympique de Norvège, le Dr Ellen Moen.

"Elle est également blessée au ligament intérieur et au ménisque du même genou. Elle devra être opérée".

L'Américaine Jacqueline Hernandez a été la victime suivante. Elle a heurté la neige avec un bruit sourd, la tête la première, et a semblé perdre conscience. Elle aussi a été évacuée sur une civière.

Le médecin de l'équipe américaine a déclaré qu'elle avait été victime d'une commotion cérébrale et se retirait des Jeux.

La troisième blessée du jour a été l'Italienne Michela Moioli. Le Comité national olympique italien écrit sur son site internet qu'elle s'est déchiré le ligament croisé d'un genou et sera opérée à son retour en Italie.

La Tchèque Eva Samkova a été sacrée championne olympique. La médaille d'argent est revenue à la Canadienne Dominique Maltais, celle de bronze à la Française Chloé Trespeuch.

"LES FEDERATIONS SATISFAITES"

Le porte-parole du CIO Mark Adams a rappelé que la piste qui est à quelques obstacles près la même pour le snowboard cross et le ski cross avait été approuvée par les deux fédérations, qui sont responsables des installations techniques.

"Je sais qu'elles en sont satisfaites", a-t-il dit.

Plusieurs athlètes ont été blessés depuis le début des Jeux mais aucun accident n'a été aussi grave que celui de Maria Komissarova.

Sur les pistes de ski, le Français Brice Roger s'est déchiré le ligament croisé antérieur d'un genou au cours d'un entraînement à la descente et sera écarté de la compétition pendant six mois. Le Slovène Rok Perko s'est fait une double fracture du nez le même jour.

La Canadienne Marie-Michèle Gagnon s'est disloqué une épaule dans le super-combiné mardi mais a participé au super-G samedi matin.

Sur le grand tremplin de saut, le Russe Maksim Maksimochkin a chuté à l'entraînement mercredi soir et s'est fracturé deux côtes.

Jeudi, un employé de piste percuté par un bobsleigh a eu les deux jambes fracturées.

Il y a quatre ans à Vancouver, le lugeur Nodar Kumaritashvili s'était tué à l'entraînement le jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux.

Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le lundi 17 fév 2014 à 07:49

    une prise de risque maxi pour obtenir une médaille qui rapportera un max c'est l'évolution du sport mondial . Encore un effort et on donnera les athlètes à bouffer aux lions pour satisfaire les spectateurs .

  • T20 le dimanche 16 fév 2014 à 22:27

    Quand on cherche... On trouve ! MIEUX VAUT SKIER COOL!

  • M4328752 le dimanche 16 fév 2014 à 19:22

    eh ben !!

  • marsupi8 le dimanche 16 fév 2014 à 17:27

    bas la risque de paralaysie la pauvre pas cool