JO - Thierry Omeyer : "Conserver une grande force mentale"

le
0
Thierry Omeyer, qui félicite l'auteur du but décisif, Daniel Narcisse,  a arrêté 17 tirs allemands et marqué un but lors de cette demi-finale.
Thierry Omeyer, qui félicite l'auteur du but décisif, Daniel Narcisse,  a arrêté 17 tirs allemands et marqué un but lors de cette demi-finale.

Le duel entre les deux gardiens a vite tourné court lors de la demi-finale, vendredi, entre la France et l'Allemagne (29-28). Dans le premier quart d'heure, alors que le portier allemand n'avait effectué qu'un seul arrêt, Thierry Omeyer avait déjà repoussé les assauts de trois joueurs de champ allemands, dont l'ailier star Geinsheimer. À 39 ans, Thierry Omeyer n'a perdu ni sa rage de vaincre, ni son talent lors de ces matchs couperets : il a arrêté 17 tirs allemands, et même marqué un but lors de cette demi-finale. Lui qui aura bientôt 40 ans va disputer sa troisième finale olympique, comme ses amis Narcisse (auteur du but décisif à 5 secondes de la fin), Abalo, Guigou et Karabatic. Le gardien de but ne cachait pas sa joie à l'issue de la rencontre.

Le Point.fr : Que ressentez-vous après cette qualification ?

Thierry Omeyer

: Pour nous, c'est beaucoup de joie et de fierté. Ce groupe est vraiment exceptionnel : on sent que chaque joueur donne son maximum pour l'équipe. C'était vraiment un match d'hommes contre une très belle équipe d'Allemagne. Je pense que l'on a montré dès le début que l'on voulait aller chercher cette finale et imposer notre rythme pendant la rencontre. Cette qualification, on a vraiment été la chercher.

Vous dites avoir imposé vote rythme. La victoire est liée à l'impact physique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant