JO: tests de sécurité à Londres à trois mois des Jeux

le
0
JO: tests de sécurité à Londres à trois mois des Jeux
JO: tests de sécurité à Londres à trois mois des Jeux

LONDRES (Reuters) - Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, des avions de combat se sont posés mercredi sur une base du nord-ouest de Londres dans le cadre d'exercices militaires destinés à tester la sécurité dans la capitale britannique à trois mois des Jeux olympiques.

Baptisés "Gardiens olympiques", ces exercices, qui se dérouleront du 2 au 10 mai et mobiliseront l'armée de terre, de l'air et la Marine, visent avant tout à rassurer les Britanniques et les touristes sur le fait que tout est entrepris pour assurer leur sécurité lors des JO.

Les jets Typhoon, présents sur la base de Northolt, survoleront notamment Londres et les pilotes testeront des procédures d'interception de tout avion violant la zone de restriction aérienne qui sera mise en place lors des JO.

Au total, quelque 13.500 soldats seront déployés aux côtés de la police lors des Jeux olympiques qui se tiendront du 27 juillet au 12 août, soit plus que les 9.500 soldats britanniques déployés en Afghanistan.

Avril Ormsby, Marine Pennetier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant