JO: six skieuses en compétition pour succéder à Lindsey Vonn

le
0
SIX CANDIDATES POUR DÉTRÔNER LINDSEY VONN LORS DE SOTCHI
SIX CANDIDATES POUR DÉTRÔNER LINDSEY VONN LORS DE SOTCHI

par Martyn Herman

LONDRES (Reuters) - Lindsey qui ? La question peut paraître stupide à tout amateur de ski car pour lui le prénom Lindsey s'associe automatiquement au nom de famille Vonn et désigne la skieuse la plus glamour par son palmarès, son physique et ses relations avec Tiger Woods.

Lindsey Vonn avait tout pour devenir la tsarine des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi mais une déchirure du ligament croisé du genou droit en a décidé autrement.

La question Lindsey qui ? pourrait donc revenir à l'ordre du jour à la fin du programme de ski alpin féminin sur les pistes de la station de Rosa Khutor dans le Caucase car une poignée de rivales vont tout faire pour faire oublier la suprématie de l'Américaine.

L'Allemande Maria Höfl-Riesch, la Slovène Tina Maze, les Autrichiennes Anna Fenninger et Elizabeth Görgl, l'Américaine Mikaela Shiffrin et la Suissesse Lara Gut sont au premier rang.

Toutes rêvent de sortir de l'ombre des 59 victoires en Coupe du monde, des quatre gros globes de cristal, des deux titres de championne du monde de Val d'Isère et de la médaille d'or olympique de Vancouver de Lindsey Vonn.

Maria Höfl-Riesch est prête à reprendre son flambeau dans les épreuves de vitesse. Elle a remporté deux médailles d'or à Vancouver contre une seule à sa grande rivale et amie mais c'était en slalom et super-combiné et elle est la première à reconnaître que le triomphe en descente de Vonn prime.

"La descente est l'épreuve reine du ski alpin. Mon rêve a toujours été d'obtenir une médaille olympique en descente. Je fais une bonne saison mais pour gagner, il faudra faire la course parfaite", dit-elle.

L'Allemande se rendra aux Jeux avec le statut de leader au classement de descente et au classement général de la Coupe du monde et avec trois victoires dans les deux descentes de Lake Louise en décembre et Cortina d'Ampezzo le 24 janvier.

Sa confiance sera encore renforcée par sa victoire sur Görgl et Vonn il y a deux ans sur la piste olympique de Rosa Khutor.

TINA MAZE ET MARLIES SCHILD

"J'ai gagné et j'ai aimé la piste, je pars donc avec de bonnes sensations", dit-elle. "J'apprécie la neige mais rien ne garantit que ce sera la même. J'ai entendu dire qu'ils ont changé certaines sections et on ne sait pas ce que sera le temps".

Ses principales rivales dans les épreuves de vitesse seront les Suissesses Gut et Marianne Kaufmann-Abderhalden, les Autrichiennes Görgl et Fenninger et la skieuse du Liechtenstein Tina Weirather, fille de la double championne olympique Hanni Wenzel.

L'Américaine Julia Mancuso, dauphine de Vonn à Vancouver, a déjà prouvé qu'elle était capable de se surpasser dans les grandes occasions.

"Les choses évoluent dans la bonne direction", a-t-elle dit après avoir fini dans le Top 10 dans les deux descentes de Cortina le week-end dernier. "J'arrive en forme juste à temps pour les Jeux".

Tina Maze, vainqueur du gros Globe de cristal l'an dernier et de la seconde descente de Cortina samedi dernier, est une autre championne qui skie à plein régime au bon moment.

Dans les épreuves techniques, une des favorites sera Mikaela Shiffrin, skieuse d'à peine 18 ans, née à Vail, dans le Colorado, qui domine la saison de slalom avec trois victoires à Levi, Bormio, Flachau.

"Je suis candidate à une médaille", a-t-elle dit après son troisième succès. "C'est super d'aller aux Jeux en favorite. Je n'avais pas imaginé de me retrouver dans pareille situation: j'ai 18 ans et je vais aux Jeux, c'est un rêve".

Deuxième derrière Höfl-Riesch au slalom olympique de Vancouver, l'Autrichienne Marlies Schild qui a décroché fin janvier sa 35e victoire en Coupe du monde et a battu le record de Vreni Schneider sait que les Jeux seront probablement à 32 ans sa dernière chance de remporter une médaille d'or olympique.

En slalom géant, course préférée des puristes, l'absence de la Française Tessa Worley, championne du monde en titre forfait sur blessure à un genou comme Lindsey Vonn, pourrait faire le jeu des Suédoises Jessica Lindell-Vikarby et Maria Pietilae-Holmner, première et deuxième dans la Coupe du monde de la discipline.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant