JO: quatre Français sur le podium du double de tennis

le
0
L'ARGENT ET LE BRONZE POUR LES FRANÇAIS EN DOUBLE DE TENNIS À LONDRES
L'ARGENT ET LE BRONZE POUR LES FRANÇAIS EN DOUBLE DE TENNIS À LONDRES

par Chrystel Boulet-Euchin

LONDRES (Reuters) - Jo-Wilfried Tsonga et Michaël Llodra ont échoué samedi dans leur quête de l'or mais ils sont tout de même montés sur le podium olympique, dans l'enceinte de Wimbledon, pour recevoir l'argent du double, aux côtés de Julien Benneteau et Richard Gasquet, médaillés de bronze.

Tsonga, le numéro un du tennis français et Llodra, expert du gazon et de la spécialité, ont été battus en finale par les jumeaux américains Bob et Mike Bryan (6-4 7-6) en une heure et demie.

Deux heures plus tôt, Richard Gasquet et Julien Benneteau avaient remporté la médaille de bronze en battant les Espagnols David Ferrer et Feliciano Lopez 7-6 6-2 sur le gazon londonien.

Tsonga et Llodra n'ont pas démérité mais les frères Bryan, détenteur de onze titres en Grand Chelem, étaient décidément trop forts et ils avaient sûrement à coeur de faire mieux qu'à Pékin, il y a quatre ans, où ils n'avaient eu que le bronze.

Le numéro un français ne s'est pas montré sous son meilleur jour, perdant son service d'entrée de jeu. Il n'en fallait pas plus aux Américains pour prendre les rênes de la rencontre.

Fort de cet avantage, ils ont bouclé le premier set 6-4 avant de rencontrer davantage de résistance dans la deuxième manche qui s'est conclue par un tie-break survolé par les Bryan (7-2).

Auparavant, Benneteau et Gasquet s'étaient fait peur dans un premier set où Richard Gasquet a dû être remis sur les bons rails par son coéquipier qui a d'autant plus savouré sa médaille qu'il a failli ne pas disputer les JO.

"AU-DESSUS DE TOUT"

Entre blessure et choix de la Fédération française de tennis, Julien Benneteau n'a dû sa présence à Londres qu'au forfait de Gaël Monfils.

"Une médaille olympique, c'est au-dessus de tout. Je ne suis pas revanchard ni rancunier. Je ne devais pas être là et je suis là. Le chemin a été semé d'embûches mais j'ai toujours relevé la tête", a dit Benneteau aux journalistes, après avoir conclu la rencontre d'un ultime service gagnant.

"Quand j'ai servi pour le match, j'ai vu la médaille. Dès le début, j'avais le sentiment qu'on était plus fort qu'eux. Je l'ai dit à Richard pendant le match. Je lui ai dit 'tu es plus fort que les mecs d'en face' et il l'a été."

Richard Gasquet a en effet fait une entame de match décevante mais il est parvenu à se reprendre grâce à son partenaire.

Il a lui même avoué avoir été "mauvais au début".

"Ca a été beaucoup de stress depuis hier car terminer quatrième aurait été monstrueux. Là, c'est fabuleux. J'ai l'habitude de la pression, là j'avais juste envie de bien faire", a dit Gasquet.

"C'est difficile de comparer avec une victoire en tournoi. Cette médaille, on l'aura toute notre vie."

Avant cette récolte londonienne, la dernière Française à avoir été médaillée aux JO était Amélie Mauresmo, médaillée d'argent en 2004 à Athènes. Du côté des hommes, Arnaud Di Pasquale, aujourd'hui responsable du haut niveau masculin, avait décroché le bronze quatre ans plus tôt à Sydney.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant