JO: neuf athlètes exclus pour dopage

le
0
NEUF ATHLÈTES PRIVÉS DE JO POUR DOPAGE
NEUF ATHLÈTES PRIVÉS DE JO POUR DOPAGE

LONDRES (Reuters) - Neuf athlètes ont été suspendus pour dopage à la suite de contrôles effectués en vue des Jeux olympiques de Londres, a annoncé mercredi la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Les athlètes concernés sont trois Russes, deux Ukrainiennes, une Bulgare, une Grecque, une Turque et un Marocain, précise l'IAAF sur son site internet.

"L'annonce d'aujourd'hui est l'illustration de la campagne continue et inébranlable de l'IAAF contre le dopage en athlétisme", a déclaré le président de l'IAAF, Lamine Diack.

"Elle montre la détermination de l'IAAF à utiliser des méthodes avancées pour détecter le dopage et pour appliquer des sanctions plus fermes quand cela est justifié", a-t-il ajouté.

Trois des infractions constatées remontent aux championnats du monde d'athlétisme de Daegu, l'année dernière. C'est le cas de l'Ukrainienne Nataliya Tobias, médaillée de bronze du 1500 m féminin aux Jeux de Pékin, contrôlée positive à la testostérone de synthèse.

Les six autres athlètes, dont le marathonien marocain Abderrahim Goumri, troisième à Londres et deuxième à New York en 2008, ont été confondus à la suite de variations anormales de leur passeport biologique, qui sera utilisé pour la première fois dans le cadre des JO à Londres.

Leur suspension pour deux ans avait déjà été annoncée début juillet, à l'exception d'Abderrahim Goumri auquel la fédération marocaine a infligé quatre ans de suspension.

Nick Mulvenney, Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant