JO: Londres tourne la page

le
0
CÉRÉMONIE DE CLÔTURE DES JEUX PARALYMPIQUES
CÉRÉMONIE DE CLÔTURE DES JEUX PARALYMPIQUES

par Tom Pilcher

LONDRES (Reuters) - Le formidable été sportif de Londres, entamé le 27 juillet, s'est achevé dimanche avec la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques, orchestrée par le groupe Coldplay.

Les athlètes se sont associés à la "ola" qui a parcouru le Stade olympique avant même que les festivités n'atteignent leur apogée, au terme de onze jours de compétitions.

Pour le bilan sportif, la Chine finit largement en tête avec 231 médailles, dont 95 d'or, devant la Russie (102 médailles, dont 32 en or) et la Grande-Bretagne (120 médailles, dont 36 en or). La France est 16e avec 45 médailles dont huit en or.

"Nous avons partagé des journées formidables, n'est-ce pas ?", a lancé Sebastian Coe, président du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Londres, auquel le stade a répondu par une immense clameur d'approbation.

"... Des journées pendant lesquelles des gens incroyables ont réalisé des choses que nous pensions pratiquement impossibles. Les athlètes paralympiques ont repoussé les limites du possible", a-t-il poursuivi.

Au total, 2,7 millions de billets ont été vendus pour l'événement, soit 900.000 de plus qu'à Pékin quatre ans plus tôt, ce qui représente 45 millions de livres alors que les organisateurs tablaient sur 35 millions.

SEPTIÈME CIEL

La couverture médiatique et l'audience ont également été sans précédent. La finale du 200 m, qui s'est soldée par la victoire-surprise d'Alan Oliveira sur Oscar Pistorius, a même surclassé les rencontres du championnat de football brésilien, s'est félicité Xavi Gonzalez, membre du Comité international paralympique (CIP).

"Je suis au septième ciel, parfois même au huitième ou au neuvième", s'est quant à lui réjoui Philip Craven, président du CIP. "Quand tout est à sa place, ça donne quelque chose de grandiose et c'est ce que nous avons eu", a-t-il ajouté.

Sebastian Coe a par ailleurs raconté avoir fait la rencontre dans le métro d'un bénévole des Jeux. Nommé Andrew, il est intervenu en tant que médecin sur les lieux des attentats qui ont fait 52 morts à Londres, le 7 juillet 2005, au lendemain de l'attribution des JO à la capitale britannique.

"Pour moi, la boucle est bouclée", lui a-t-il déclaré. "Je ne savais pas si je devais venir, ni si je serais à la hauteur. Je suis tellement heureux de l'avoir fait, parce que j'ai vu le pire et le meilleur de l'humanité."

Outre Coldplay, la chanteuse Rihanna et le rappeur Jay-Z étaient à l'affiche de la cérémonie, ponctuée par un long soupir lorsque Philip Craven a déclaré les Jeux terminés. Mais des danseurs brésiliens ont ensuite repris le spectacle après le discours d'Eduardo Paes, maire de Rio, qui accueillera les jeux de 2016.

Jean-Philippe Lefief pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant