JO : Londres instaure une «justice express»

le
0
La justice britannique a adopté une série de mesures en vue d'une hausse de la criminalité lors de Jeux olympiques.

À Londres

L'Angleterre fera ce qu'il faut pour que nul ne vienne gâcher la fête des Jeux olympiques. Voleurs, vendeurs de tickets au noir et bagarreurs: leur sort sera tranché à vitesse grand V par la justice britannique. Retenant la leçon des émeutes qui avaient surpris le pays en août dernier, le service des poursuites judiciaires de la Couronne compte faire fonctionner les tribunaux à plein régime.

Les futurs interpellés seront inculpés dans l'heure, et jugés le lendemain. Pour y arriver, les cours ouvriront de 8 heures à 19h30, soit deux fois plus longtemps qu'à l'habitude, certaines siégeront même le samedi. La justice sera aussi virtuelle, grâce à des vidéoconférences reliant les stations de police aux tribunaux, afin d'éviter que les cars de police ne perdent du temps dans les embouteillages de la capitale.

Le «facteur bien-être»

Ces mesures spéciales s'appliqueront aux délits liés aux Jeux olympiques: un critère défini par la période concernée, l'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant