JO: Ligety résiste à Missillier et Pinturault en géant

le
0
DEUX FRANÇAIS SUR LE PODIUM DU SLALOM GÉANT À SOTCHI
DEUX FRANÇAIS SUR LE PODIUM DU SLALOM GÉANT À SOTCHI

ROSA KHUTOR, Russie (Reuters) - L'Américain Ted Ligety a remporté mercredi la médaille d'or du slalom géant des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi devant deux Français, Steve Missillier, argent, et Alexis Pinturault, bronze.

Sous le soleil revenu dans le ciel de Rosa Khutor, Ligety, déjà sacré champion olympique à Turin en 2006 dans l'épreuve du combiné et double champion du monde de géant à Garmisch-Partenkirchen en 2011 et à Schladming en 2013 s'est imposé grâce à une première manche tonitruante.

Il en est sorti avec 93 centièmes d'avance sur le Tchèque Ondrej Bank, auteur du deuxième temps.

L'Autrichien Marcel Hirscher et l'Allemand Felix Neureuther qui étaient les autres grands favoris de la course étaient distancés de 1"39 et 1"43, Pinturault de 1"36 et Missillier de 1"50.

La deuxième manche a été le chef d'oeuvre de Missillier qui a signé le meilleur temps avec un écart de 30 centièmes sur Pinturault.

Ligety a été distancé de 1"02 mais son capital temps lui a permis de conserver 48 centièmes d'avance sur le skieur du Grand-Bornand et 64 sur Pinturault.

Missillier et Pinturault ont ainsi décroché les premières médailles françaises en ski alpin des Jeux de Sotchi, la première aussi à des Jeux olympiques depuis celle d'argent de Joël Chenal aux Jeux de Turin, il y a huit ans.

"UN SACRE JOUR"

"C'est super beau", a déclaré Steve Missillier dont la meilleure performance olympique à 29 ans était une 13e place en géant aux Jeux de Vancouver 2010 et dont le palmarès est vierge de toute victoire en Coupe du monde.

"On savait qu'il fallait tout envoyer sur le deux. C'est ce que j'ai fait, ça a fonctionné. Partager ça avec Alexis, c'est génial", a-t-il ajouté.

A 22 ans, Alexis Pinturault était sans doute plus attendu sur le podium que Missillier au nom de ses six victoires dans des courses de Coupe du monde et de son petit globe de cristal en combiné cette saison.

"Cela restera un sacré jour pour moi, surtout parce que je le partage avec Steve", a-t-il dit. "Aujourd'hui, je suis derrière Steve mais je suis très heureux d'être derrière Steve".

Symbole de la performance des deux Français, l'Autrichien Marcel Hirscher, vainqueur du gros Globe de cristal de la Coupe du monde en 2013, est resté au pied du podium.

Felix Neureuther n'a pu faire mieux que la huitième place juste devant un troisième Français Thomas Fanara. Le quatrième "bleu" Mathieu Faivre a fait pratiquement jeu égal avec l'Américain Bode Miller qui s'est classé 20e pour ce qui sera sans doute, à 36 ans, le dernier géant de sa carrière.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant