JO: Les basketteuses bleues se qualifient pour la finale

le
0
LES BASKETTEUSES FRANÇAISES EN FINALE DES JO
LES BASKETTEUSES FRANÇAISES EN FINALE DES JO

par Romain Brunet

LONDRES (Reuters) - Les basketteuses françaises ont réalisé jeudi un exploit de taille en se qualifiant pour la finale des Jeux de Londres aux dépens de la Russie (64-81), si bien qu'elles sont déjà assurées de décrocher la première médaille olympique de leur histoire.

Un nouvel adversaire de prestige, les Etats-Unis, se dressera samedi sur leur route vers la médaille d'or ou, à défaut, celle d'argent.

Grâce à une défense de fer, qui n'a pas hésité à se montrer agressive quand il le fallait au point d'user les championnes d'Europe en titre, les Bleues ont dominé de bout en bout une équipe russe en perdition dans les dernières minutes de la rencontre.

L'équipe de Pierre Vincent a donné le ton d'entrée en démarrant la partie par un cinglant 8-0.

En face, les Russes ont été contraintes de tenter des tirs difficiles, et souvent ratés.

Portées par une adresse exceptionnelle (9/12 aux tirs dans le premier quart-temps), les Bleues ont fait la course en tête, comptant jusqu'à 14 points d'avance en début de deuxième quart-temps (15-29).

Même les deux fautes reçues en à peine cinq minutes de jeu par Céline Dumerc, l'obligeant à rester assise sur le banc le reste de la première mi-temps, n'ont pas stoppé l'élan des Françaises.

Il faut dire que, dans le camp russe, seules Becky Hammon et Alena Danilochkina étaient en mesure d'apporter un danger offensif.

En tête à la mi-temps (31-38), les Françaises ont alors subi le retour des championnes d'Europe, tout à coup plus compactes en défense.

Les Bleues ont eu du mal à mettre des paniers, ne réussissant que cinq de leur treize tentatives aux tirs. La Russie est alors revenue à seulement deux points (40-42) après trois minutes de jeu dans le troisième quart-temps.

Poussée dans ses retranchements, la France a bien réagi, notamment grâce à sa capitaine Céline Dumerc qui a permis à son équipe de refaire un petit écart en inscrivant deux paniers à trois points, dont le dernier au buzzer de la période (51-59).

Le dernier quart-temps était alors totalement à l'avantage des Françaises qui ont eu jusqu'à 20 points d'avance (56-76). Hors du coup, la Russie s'est écroulée.

Dans l'autre demi-finale, les Américaines ont assuré leur place pour le dernier duel en battant l'Australie sur le score de 86-73.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant