JO: le pari fou des basketteuses françaises, le défi de Diniz

le
0
LES BASKETTEUSES FRANÇAISES FACE AU DÉFI AMÉRICAIN AUX JO
LES BASKETTEUSES FRANÇAISES FACE AU DÉFI AMÉRICAIN AUX JO

par Chrystel Boulet-Euchin

LONDRES (Reuters) - Les basketteuses françaises abordent samedi aux Jeux de Londres leur première finale olympique avec en tête un pari fou, faire tomber les quadruples tenantes du titre américaines, tandis que Yohann Diniz ambitionne d'effacer son échec de Pékin en brillant sur le 50 km marche.

Convaincue que "les Américaines c'est intouchable", comme le dit son entraîneur Pierre Vincent, l'équipe de France aborde la finale avec l'envie de prendre du plaisir et de montrer une belle image.

Pour se qualifier, les Bleues 2012 ont réalisé un parcours sans faute avec cinq victoires en cinq matches au premier tour puis des succès sur la République tchèque en quart de finale et la Russie en demie.

Elles sont désormais sûres d'accrocher une médaille samedi soir, reste à savoir de quel métal même si personne n'ose réellement imaginer une victoire.

En athlétisme, le 50 km marche londonien pourrait offrir à Yohann Diniz, vice-champion du monde de la distance en 2007, une nouvelle occasion de titre suprême et effacer son échec de Pékin où il avait dû abandonner.

RENDEZ-VOUS À ETON

Vainqueur en Chine, l'Italien Alex Schwazer, a été exclu pour dopage à l'EPO, ce qui a rebattu les cartes sur une course où le Champenois, par ailleurs double champion d'Europe, aura à coeur de briller.

Sur le plan d'eau d'Eton, trois bateaux français seront engagés en canoë-kayak.

Mathieu Goubel disputera la finale du C1 sur 200m après avoir échoué sur 1.000m, Maxime Beaumont visera le podium du K1 alors qu'en K2, Arnaud Hybois et Sébastien Jouve tenteront une médaille sur 200m.

Sur la piste du stade olympique, les Françaises courront la finale du relais 4x400 m, où les vice-championnes d'Europe de la distance tenteront de briller, tout comme leurs homologues masculins en 4x100 m.

Les Tricolores Phara Anacharsis, Marie Gayot, Floria Guei et Muriel Hurtis ont terminé troisièmes de leur série derrière la Jamaïque et l'Ukraine.

Chez les garçons, le quatuor composé de Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux et Ronald Pognon, a pris la quatrième place de sa série, et le sixième temps sur les deux séries, au terme d'une performance prometteuse pour la finale.

Edité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant