JO: le canoë-kayak français en lice pour deux médailles

le
0
LA KAYAKISTE FRANÇAISE ÉMILIE FER EN FINALE
LA KAYAKISTE FRANÇAISE ÉMILIE FER EN FINALE

WALTHAM CROSS, Angleterre (Reuters) - Deux jours après le triomphe de Tony Estanguet, le canoë-kayak français peut espérer jeudi décrocher deux nouvelles médailles aux JO de Londres, une en canoë biplace avec Gauthier Klauss et Matthieu Péché et l'autre en kayak monoplace avec Emilie Fer, ces deux bateaux étant qualifiés en finale.

Les premiers à s'illustrer ont été les deux compères d'Epinal, qui ont signé en 109"27 le troisième chrono des demi-finales dans l'exigeant bassin de Lee Valley, à une vingtaine de kilomètres au nord de Londres.

Ils auront comme principaux adversaires les jumeaux slovaques Pavol et Peter Hochschorner (109"04) qui visent un quatrième titre en autant de Jeux olympiques et les Britanniques David Florence et Richard Hounslow, meilleur temps en 108"93.

La finale aura lieu à 16h18.

Quelques minutes après cette première satisfaction pour le camp français, Emilie Fer s'est elle aussi hissée en finale du K1 grâce à sans-faute et à un temps canon de 109"73, synonyme de troisième place.

Septième à Pékin en 2008, la kayakiste sera en lice pour une médaille à partir de 16h57.

Olivier Guillemain, édité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant