JO : Lavillenie et les Bleus, déception et frustration en pagaille !

le
1
Le Français Renaud Lavillenie n'est pas parvenu à empocher l'or une seconde fois. Il a été dépassé à la surprise générale par le Brésilien Thiago Braz da Silva (22 ans), auteur d'une barre à 6,03 m.
Le Français Renaud Lavillenie n'est pas parvenu à empocher l'or une seconde fois. Il a été dépassé à la surprise générale par le Brésilien Thiago Braz da Silva (22 ans), auteur d'une barre à 6,03 m.

Conserver son titre olympique relève de l'exploit. Teddy Riner vendredi, Usain Bolt dimanche et David Rudisha (800 mètres) lundi l'ont bien compris. D'autres sont tombés de leur piédestal à la surprise générale : Allyson Felix, dépassée sur la ligne d'arrivée du 400 mètres par la Bahaméenne Shaunae Miller, et Renaud Lavillenie, surpris lui aussi cette nuit.

L'Auvergnat offre néanmoins une médaille d'argent à la France, sa 24e, alors qu'avec trois fois la 4e place, le bilan pour le contingent tricolore aurait pu être bien plus prolifique. Dimitri Bascou et Pascal Martinot-Lagarde tenteront de s'offrir un podium aujourd'hui, lors de la finale du 110 mètres haies (finale à 3 h 45) alors qu'Usain Bolt, lui, retrouvera la piste et la lumière (séries du 200 mètres à partir de 16 h 50). Mais avant, retour sur la 10e journée de ces JO.

LA SURPRISE. Lavillenie détrôné !

Il a fallu être patient pour assister à la finale de la perche, suspendu pendant une heure à cause de la pluie, puis du vent. Pas de quoi perturber Renaud Lavillenie : son début de finale est idéal avec quatre barres franchies au premier essai, dont le record olympique à 5,98 m. Sauf qu'il s'est fait dépasser à la surprise générale par le Brésilien Thiago Braz da Silva (22 ans) auteur d'une barre à 6,03 m. Porté par le public, da Silva prive Lavillenie d'un doublé à la perche, ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 il y a 4 mois

    JPi - J'ai pas compris: il a bien gagné une médaille d'argent ? Les commentaires de la presse sont anti-sportifs.